10

février

2020

Romain JACQUEMIN : un bon souvenir

ROMAIN JACQUEMIN – PROMOTION 2016

Filière de dernière année : MSI (Mangement des Systèmes d’Information)
Stage de fin d’études :
Technicien Analyste, chez Communication & Systèmes (SSII)
Stagiaire Big Data (EdF Bordeaux)

1) POURQUOI AVOIR CHOISI UNE POURSUITE D’ÉTUDES ?

Durant mes précédents stages j’ai toujours été en recherche applicative, chose qui me plait énormément, mais je me suis enfermé dans ce rôle. Il faut savoir que sur le marché du travail, on vous embauche pour faire ce que vous avez déjà fait ! (Donc votre passé est votre futur.) J’ai donc cherché à casser directement cette dynamique en cherchant un poste de gestion de projets afin de m’ouvrir des horizons plus larges et plus en accord avec mes projets professionnels.

La formation proposée, est réalisée en partie à l’ESSEC, une école de management, et Télécom ParisTech une école d’ingénierie, toutes deux parmi les mieux classées, et disposant d’un réseau important. C’est ce double aspect qui m’a attiré car il permet d’avoir un profil très demandé par les recruteurs, et cela permet aussi une perspective de progression plus « simple » sur le marché professionnel.

2) PEUX TU NOUS EN DIRE PLUS SUR CETTE POURSUITE D’ÉTUDES ?

  • Quelles sont les qualités requises pour cette école et/ou cette filière ?
    Du sérieux et une capacité à encaisser des gros volumes d’horaires.
  • Peux tu nous en dire un peu plus sur ton emploi du temps et sur le rythme ?
    Le rythme est de trois semaines en entreprise et une semaine de cours (3 jours à l’ESSEC et 3 jours à TELECOM). Les semaines de cours sont chargées, de 9 à 17h, 6 jours par semaine.
  • Les cours effectués auparavant t’aident ils pour ce double diplôme, si oui lesquels?
    Oui certains cours nous aident, comme le cours d’ingénierie d’affaire, l’anglais, l’urbanisation des SI, l’ITIL.

3) TON AVENIR, COMMENT LE VOIS-TU ?

A l’étranger, j’aimerai faire un programme de Graduate School, au sein d’une grosse boîte après mon alternance. Afin d’avoir un aperçu sur plusieurs thématiques d’une entreprise, et ainsi pouvoir accéder à un poste de haut management.

 

4) PARLONS PLUS EN DÉTAILS D’ECAM-EPMI ?

  • Quels ont été, pour toi, les avantages et les inconvénients d’ECAM-EPMI ?
    La diversité des thématiques abordées est un gros atout, puisqu’elle permet de mieux se vendre auprès d’une entreprise, dans les services SI en tout cas, car l’on peut jouer la carte du : « Je connais et comprends le cœur de métier ».
  • Quelles sont tes satisfactions à l’égard d’ECAM-EPMI  et de son enseignement ?
    Un enseignement proche de la réalité, mais bien dosé, sans rentrer dans une théorie trop poussée. Certes cela fait que dans les premières années d’exercices un travail supplémentaire est obligatoire, mais l’on gagne en adaptabilité.
  • La formation est-elle théorique, pratique ou plutôt équilibrée ?
    Équilibrée, sauf lorsque l’on arrive à la 3 année pour les MSI, où les SI ne sont abordés qu’en surface.
  • Comment décririez-vous ECAM-EPMI en trois mots ?
    Un Bon Souvenir 🙂